Voici des exemples de jouets adaptés au Centre de réadaptation InterVal.

Par Gilles Ringuette tech.

Le premier jouet que j'ai adapté était une auto téléguidée, ceci dans mes débuts en 86. L'adaptation consistait à changer les manettes de la télécommande pour qu'elle puisse être utilisée avec une manette analogique ou des manettes de jeux ATARI et Tash.

Par contre, ce type d'adaptation n'était pas idéal, le véhicule était trop rapide, mais la vitesse a été un atout dans l'adaptation d'une autre auto téléguidée de compétition. Les contrôles gauche et droit de même que les contrôles de pour la vitesse haut et bas ont été remplacé par une manette pouvant produire un mouvement circulaire de 360 degrés. Cette adaptation donnait des résultats surprenants dans la réaction de l'auto.

 

Adaptation d'un train Play mobile électrique.

L'adaptation permet avec l'aide des boutons adaptés de pouvoir activer le train, de l'arrêter et de changer la vitesse. 5 boutons permettent le contrôle. Deux pour la marche avant et arrière, et deux autres pour le contrôle de la vitesse et un 5e pour l'arrêt.

 

 


 

Des jouets plus complexes ont aussi été adaptés, c'est le cas d'une série de petits robots téléguidés.

Le plus ancien est l' ARMTRON. Il peut se déplacer et prendre des petits objets.

L'adaptation permet de brancher des boutons adaptés pour contrôler chaque fonction et un système par balayage a aussi été réalisé.

Il y a aussi le véhicule Z-707 qui peut se mouvoir dans plusieurs directions sur des chenilles avec une pince articulée pour capturer et maintenir des objets. Ce jouet vient avec une télécommande sans fil facilement adaptable par des boutons séparés.

Ce jouet n'est pas disponible aujourd'hui. Mais il est possible de trouver des systèmes qui se rapprochent.

 

Robie Junior et son grand frère Robie Sr. Ce sont des jouets téléguidés qui ont été adaptés pour simulation à la conduite d'un fauteuil motorisé. Ce qui permet à l'enfant de comprendre les notions du mouvement avec l'activation d'une manette ou des boutons adaptés.

Avec le jouet sur cette photo, il y a un système à balayage. Ce système a été conçu spécialement pour le jouet. Il permet de contrôler les 4 directions de même qu'une fonction qui rappelle le jouet vers l'enfant. Très apprécié des thérapeutes.

Utilisation du jouet Robie Jr avec le module à balayage Copilote. Le module permet de contrôler les fonctions du jouet avec un bouton adapté.

 

Une modification sur la manette originale du jouet permet de brancher une manette de jeu à 4 directions ou 4 boutons adaptés ou encore un système à balayage. Quatre boutons rouges permettent d'isoler des directions selon les besoins du thérapeute. Par exemple pour apprendre les différences avec l'avant, l'arrière et les directions.

 

Voici deux autres exemples d'un jouet modifié pour le branchement d'une manette de jeu ou des boutons adaptés.

 

Pour ce jouet, une prise sur le côté permet de brancher une manette de jeu ou un clavier à 5 boutons. Ce qui permet de mettre en marche vers l'avant et arrière, et activer la mise en marche d'avant automatiquement lorsque l'on active une direction.

 

L'adaptation a été un peu plus complexe avec l'ajout d'un sélecteur pour choisir si le jouet doit activer automatiquement la mise en marche lorsqu’une des directions est activée ou si l'on doit appuyer simultanément sur deux boutons en même temps.

Dans ce cas-ci, il est possible de faire aussi une mise en marche de reculon tout en fessant une direction. Des prises sur le dessus permettent de brancher un à cinq boutons adaptés.

Ici pour les branchements.

Un autre jouet qui a été populaire, c'est le SuperArm. Un petit véhicule très lent avec deux bras. La lenteur de déplacement a été un atout pour l'apprentissage des enfants. L'adaptation permettait de brancher des manettes différentes et des boutons adaptés.

 

De plus, un module à balayage a été réalisé. Ce module produisait un balayage lumineux qui indiquait à tour de rôle les fonctions du SuperArm. L'enfant avait juste à manipuler un bouton adapté pour activer la direction ou la fonction souhaitée. Un siège avec positionnement a aussi été fait pour maintenir l'enfant. Il est dommage que ce type de jouet ne soit plus disponible sur le marché.

L'adaptation des petits véhicules électriques de type Jeep pour les enfants.

Comme celui-ci :

L'adaptation est de changer la pédale d'activation des moteurs par des boutons au volant. Il est possible d'activer le véhicule avec les mains. Pour ce faire, j'ai ajouté un relais qui remplace le contact électrique de la pédale et celle-ci s'active avec un faible courant via les boutons. Ce qui permet plusieurs alternatives d'adaptation. Un siège a aussi été réalisé pour maintenir l'enfant.

 

 

Plusieurs véhicules ont été adaptés. Ce type de véhicule est toujours disponible dans des magasins spécialisés.

Plusieurs jouets à piles ont été adaptés. Une petite modification électrique permet d'utiliser une ou deux boutons adaptés à l'enfant.

    

   

Voici un exemple avec 4 boutons adaptés.

Le petit train se déplace d'un manège à l'autre et il active le fonctionnement. L'enfant doit activer le bon bouton adapté pour que le train change de manège. La table possède des solénoïdes qui désengagent le train lorsque le bon bouton est activé. Elle permet le branchement de plusieurs modèles de boutons.

 

Prix pour l'adaptation d'un jouet ?

Le prix va varier selon la complexité du jouet et si l'on doit faire l'acquisition d'un bouton adapté d'un fournisseur spécialisé en adaptation.

Le jouet lui-même varie beaucoup, si c'est un jouet qui utilise un simple interrupteur on/off, c'est souvent dans des prix de 10 à 50 $. Il faut cependant prévoir le prix de la modification du jouet, celui-ci va également varier.

Voici un exemple avec l'ajout d'une prise pour le branchement d'un bouton adapté.

Pour le bouton adapté, il faudra voir chez des fournisseurs ou le faire sur mesure, au centre nous en avons réalisé plusieurs en plastique ABS, ce qui a été économique. En voici des exemples :


 

 

Voici un exemple d'adaptation d'un accès à deux boutons pour une activation avec le pied.

À l'origine, cette interface était utilisée pour le contrôle d'un dictaphone d'une valeur de 15 $ et il utilisait une fiche DIN. La fiche a été remplacée par deux fiches de 1/8 de type mono. Ce qui permet d'utiliser le pied pour activer un ou deux jouets adaptés. Il est possible de trouver ce type d'accessoires chez des marchands avec des produits en vrac et très peu dispendieux. La modification est simple et très économique.

Pour les jouets téléguidés, c'est beaucoup plus complexe et plus dispendieux à adapter. Car ceux-ci demandent plusieurs accès pour les contrôler. Et pour se faire, il faut utiliser des composantes électroniques pour convertir des actions qui agissent mécaniquement pour des actions analogiques internes au jouet. Ce qui demande l'ajout d'un circuit électronique ou relais. Il est difficile d'évaluer le cout d'une telle adaptation, car le circuit peut varier de 10 à 100$.

Pour les accès il faudra des touches pour chacune des actions ou une manette de jeux qui permet les fonctions souhaitées. Les manettes de jeux sont disponibles dans des boutiques ou chez des fournisseurs spécialisés pour des versions adaptées. 

C'est souvent le cas avec des petits véhicules téléguidés. Par contre certains utilisent des simples contacts pour activer les mouvements. Ce type de jouets sera plus simple pour faire l'adaptation.

 

Ici les manettes des jouets utilisent des boutons ou des contacts internes pour les mouvements des directions, comme ceux-ci sont a poussoir, l'adaptation pour des boutons adaptés est très simple a réaliser. Pour évaluer l'adaptation nécessaire, il faut voir le jouet pour comprendre son fonctionnement et des besoins demandés.

Certaines demandent, se limitent volontairement à quelques actions. Ce qui a souvent été le cas. Ce qui réduit de beaucoup le coût de l'adaptation.

Par exemple, ce magnétophone utilise qu'un seul bouton adapté pour activation de la mise en marche de la cassette. Il est possible de voir la prise sur le côté. Malgré la complexité du jouet, une simple adaptation suffit.

Un autre exemple, un petit lecteur MP3.


Tandis que d'autres, il est possible d'utilisé toutes ces possibilités avec plusieurs prises pour brancher les boutons adaptés.

Dans ce cas-ci, une touche pour le contrôle des lumières du jouet, une autre pour le mouvement et une troisième qui active les deux actions en même temps avec le même bouton.

Exemple d'un système à balayage réalisé au centre InterVal qui remplace une manette de jeux :

Son rôle est de pouvoir contrôler les différents mouvements d'un jouet téléguidé comme une manette de jeux ou qui aurait plusieurs fonctions et ceci avec un seul bouton adapté. Chaque fonction du jouet s'affiche à tour de rôle grâce à une petite lumière sur chacune des cases. Lorsque la fonction souhaitée est indiquée par la lumière, il suffit d'activer le bouton adapté.

Les premières versions étaient plus dispendieuses à fabriquer, mais avec les moyens actuels, c'est possible de le faire en moins de temps, ce qui réduit le cout de fabrication. Ceci grâce à un circuit universel facile d'assemblage.

Voir la version réalisée pour le Robie Jr mentionné au début de la page.

Branchement interne :

Voici un exemple de branchement électrique pour l'adaptation d'un jouet. Cet exemple est valide pour plusieurs jouets simples. Elle permet de brancher un bouton adapté.

Il suffit d'ajouter une prise femelle branchée en parallèle avec l'interrupteur du jouet. De cette façon, le jouet pourrait être utilisé avec un bouton adapté ou avec son interrupteur d'origine.

Cependant, pour des jouets à deux directions, il faudrait utiliser des petits relais pour convertir deux simples boutons en action d'inversement de polarité et avec l'ajout d'une pile pour l'alimentation des relais. C’est plus complexe ou niveau de la réalisation.

 Il est aussi possible d'avoir un bouton pour la mise en marche et une autre pour l'arrêt. Pour ce faire, il faut un relais qui maintient son état d'activation. Ce type de relais possède deux bobines, une qui l'active et l'autre le désactive.

 Un petit module universel a été créé au centre pour être utilisé avec plusieurs jouets et deux boutons adaptés. Par exemple, pour un jouet de pompier avec un bouton qui faisait monter dans l'échelle et l'autre pour descendre. 

Un autre module qui maintient l'action avec 2 boutons momentanés (Marche / Arrêt).

Un petit module électronique a permis de convertir les actions momentanées d'un bouton en action continue ou minutée. Ce qui a permis de maintenir l'action pendant un certain temps.

La première version date de 87. Il était possible d'utiliser des jeux éducatifs pour l'activation du jouet.

 

Par la suite une version pilotée par un microcontrôleur a permis plus de possibilités de contrôle.

 

 D'autres jouets adaptés ont été utilisés comme moyen de motivation dans l'utilisation d'un tableau de communication et d'apprentissage fonctionnant par balayage. Si l'enfant active la bonne casse en manipulant un bouton adapté, un jouet s'active pour encourager l'enfant.

Différentes configurations ont été faites pour les différents besoins. Certain produit un balayage simple, tandis que d'autres avec plus de casses et modes de fonctionnements.

Une multitude d'adaptations ont été faites, que ce soit des jouets modifiés ou la réalisation de petits appareils à balayages de même des jeux de dés avec des points ou images.

En voici deux exemples de jeux qui simulent un dé :

Version avec des images et une version avec des points lumineux qui reproduit un ou deux dés.

La version avec images :

Le jeu possède plusieurs cartes interchangeables. Les cartes ont été réalisées pour correspondre à des jeux éducatifs qui utilisent un dé. Le dé se manipule avec un simple bouton adapté.

Pour la version qui reproduit deux dés avec des points lumineux, il reproduit les faces des dés avec des petites lumières qui s'allument pour produire les dés.

L'appareil affiche deux dés qui peuvent être activés indépendamment avec un bouton adapté pour chacune ou avec un seul bouton qui brasse les deux dés en même temps.

Les dés peuvent être simulés par le mini Copilote avec un programme pour la simulation.

  

Cartes pour la simulation d'un dé électronique avec un balayage lumineux. Le bouton adapté provoque le mélange du dé avec un effet de hasard.

___________________________

  

Un répertoire de pages Web pour des jouets.

Pour avoir de l'information, vous pouvez me rejoindre par courriel.

Cliquez deux fois dans la page pour revenir rapidement au début de cette page.

 

© 2019 Gilles Ringuette
Jouets adaptés