Dans mon travail, j'ai la chance d'utiliser et d'essayer des équipements électroniques qui sont utilisés ou qui pourraient être utilisés dans le domaine de la réadaptation. Que ce soit des équipements disponibles dans des commerces ou chez des fournisseurs spécialisés. Je profite de cette page pour vous partager mes essais. Prendre note que certains articles peuvent être accompagnés d'un vidéo, celui-ci ne sera pas visible si votre accès à internet est limité.

Si vous avez un ou des équipements que vous aimeriez nous me faire connaitre, faites-moi parvenir un message par courriel, je me ferais un plaisir de le faire connaitre aux thérapeutes du centre.

________________________________

EZUIRT un convertisseur qui permet à partir d'infrarouge de contrôler des modules X10 et Insteon.

Lorsque l'on veut contrôler des modules X10. le module EZUIRT accepte les signaux infrarouges de X10 qui produit les commandes HOUSE, UNIT, ON, OFF, BRIGHT et DIM. Par défaut il produit le code HOUSE C. Il faudra prévoir de programmer dans les SCE les signaux HOUSE si l'on souhaite le changer.

Pour le contrôle des modules et ampoules Insteon, c'est plus simple, car un simple signal infrarouge peut produire un ON et un OFF en bascule ou séparément. Il sera aussi possible de contrôler l'intensité avec l'ajout de signaux infrarouges, un pour DIM et l'autre pour BRIGHT.  

Pour le choix des infrarouges, plusieurs infrarouges comme ceux d'une télévision ou VCR peuvent être utilisés, ceci permet d'avoir une bonne compatibilité avec les fauteuils électriques munis de capacité infrarouge.



Fauteuil avec module IR. SCE, télécommande universelle,

________________________________

Mon nouveau Google Home, le Google Home Mini.

Hé oui, après le Google Home pour le salon, il fallait bien un Google Home pour le sous-sol.

Cette fois, c'est la version mini qui est plus petite et répond aussi bien à la voix que son grand frère.

 

Sur le dessus, il y a des leds qui indiquent qu'il est à l'écoute. Et sur les côtés, il y a des zones tactiles pour contrôler le volume manuellement. Noter, comme son grand frère, le volume se contrôle aussi avec la voix.

Cependant, il ne sera pas possible pour le moment de lui demander une attention en touchant le dessus, cette possibilité sera activée sur une prochaine mise à jour.

Un petit bouton permet de désactiver l'écoute et une prise DC micro-usb pour son alimentation.

Le son est très bien, même si sa capacité audio est surtout pour les retours d'informations vocales. Pour l'écoute de la musique, ça va, mais le joindre à un Chromecast audio est préférable pour une meilleure sonorité.

Pour le reste, il a les mêmes capacités de son grand frère, le Google Home.

Gilles R.

________________________________

Juillet 2017,


Je teste présentement un branchement magnétique pour s'utiliser sur un câble lightning d'Apple ou USB avec une fiche micro-usb. Pour mes premiers essais, j'ai constaté qu'ils fonctionnent bien que ce soit pour la recharge ou le transfèrent des données.

Nous avons fait l'essai pour un problème du branchement qui ne résiste pas chez un utilisateur. Il semble être la solution.Cependant J'ai branché un module qui permet d'utiliser des boutons adaptés sur un Apple via la prise lightning, il ne fonctionnait pas. Il doit manquer des connexions.

Pour la connexion USB, pas de problème. Il faudra faire des tests pour des équipements spéciaux, mais pour l'alimentation et la synchronisation des données, c'est bien. Mais ce que j'aime, c'est que si une personne s'accroche dans le câble ou que celui-ci est débranché régulièrement, c'est un bon moyen pour éviter des bris d'équipements.

________________________________

Juin-Juillet-Août-Septembre-Octobre 2017,

J'ai mon Google Home en français d'installé et fonctionnel.

Il a le contrôle de ma maison, disons des éclairages et ma télévision.
Et ma tablette va se limiter surtout pour la configuration de mes appareils.
Je peux dire que c’est plus vite pour activer mes modules vocalement que de devoir prendre la tablette et aller dans l’application ou activer les widgets à l’écran. « Ok Google, allume les lampes du salon » ou avec IFTTT "Ok Google lampe", la lampe s'allume ou va s'éteindre.

L’installation du google Home est simple.

Il est reconnu par l’application Google Home et procède à la configuration des données du réseau WIFI et mise à jour.
Lorsque fait, il est prêt à répondre aux questions.
Le son est très bon et la voix féminine en français est agréable. Depuis le mois d'août, il y a aussi eu la voix française (FRANCE).
J’aurais aimé de changer son nom "ok google" par autre chose de plus agréable. Peut-être sur une prochaine mise à jour.
J’ai ajouté l’option d’un son lorsqu'il reconnaît l'ok google", car nous ne sommes pas nécessairement à côté pour voir les lumières sur le dessus.
Comme le google Home est dans le salon, je peux facilement le contrôler de la chambre qui est proche sans devoir parler fort. Et le son d’activation confirme qu’il est à l’écoute. Cependant les bruits externes comme la télévision peuvent nuire à la reconnaissance. Mais lorsque cela arrive, juste toucher sur le dessus, et il se mettra à l'écoute. Si le son provient d'chromcast audio, il va abaisser le son pour mieux comprendre.
Nous pouvons changer le volume sur le dessus ou vocalement avec un chiffre de 1 à 10 ou en pourcentages.

Les modules.

J’utilise 18 modules Wemo de Belkin et aussi un module iHome à l'essai.
L’application Google Home propose une série de marques d’équipements, j’ai facilement trouvé Wemo et iHome.

Pour la configuration, il m’a demandé d’activer manuellement un de mes Wemo, et lorsque fait, ils ont tous été ajoutés et fonctionnels avec les identifications des modules qui ont été faits par l’application de Wemo.

Google Home propose d’ajouter un pseudonyme. Par exemple si j’ai dans l’application Wemo « lampes 1 et 2 », je pourrais indiquer une alternative d’identification « les lumières sur le foyer ». Et lorsque je veux allumer, j’ai le choix de dire l'un ou l’autre.
Mais je me suis vite aperçu qu'il est préférable de faire le plus naturellement possible. « allume les lumières sur le foyer » pour retenir les commandes. Car si j’avais 3 ou 4 wemos, ce serait simple, mais 18 Wemos, mieux vaut être le plus naturel possible pour s'en souvenir. Et cette fonction permet de corriger un problème d'accent, car l'application de mes Wemo ne reconnaît pas les accents, par exemple j'ai un interrupteur qui se nomme "cinéma maison", il manque l'accent, alors dans Google il ne lira pas la même chose. Avec la possibilité d'avoir un pseudonyme, je corrige le problème avec "la lumière du cinéma maison".

Activation en groupe.

Activer individuellement un module, c’est bien. Mais dans mon cas la possibilité de mettre en groupe est plus simple, et l'application Google Home propose de le faire. Il permet d’indiquer à chacun des modules, dans quel groupe il en fait partie, comme le salon, la cuisine, la chambre, l'extérieur et plusieurs autres. Il est aussi possible d'en créer.
Lorsque fait, je peux activer un module individuellement ou par le groupe. « allume les lumières extérieures. » Google home confirme que c’est fait en indiquant le nombre de modules activés. Même chose pour mes lampes, « allume les lampes du salon ».
J’ai eu de très bons résultats, mon problème était de me rappeler mes identifications, chose qui va devenir une habitude.

Ok Google ou dis Google...

Suite à des tests, lorsque l'on configure Google Home en français canadien, il accepte seulement la commande d'activation "Ok Google" tandis que si l'on configure en français de France, il accepte le "Ok Google" et le "dit Google". Cependant, le "Ok Google" semble plus efficace.

Contrôler la télévision avec google Home c'est possible avec Harmony de Logitech et IFTTT. (30/08/2017)

Pour l'instant, c'est seulement avec IFTTT que nous pouvons le faire, en version anglaise US, Harmony est intégré dans l'application Google Home, mais pour nous, il va falloir attendre intégration. Pour se faire vous devez avoir un compte dans IFTTT et autoriser une première fois l'applet de Google assistant et celui d'Harmony. Lorsque se sera fait, vous allez pouvoir débuter la programmation. 

Sur IFTTT, il faut jouer un peu d'astuce, mais lorsque fait ça fonctionne très bien. Pour la réalisation, il y a deux endroits à faire de la programmation, dans l'application Harmony et dans IFTTT et nous devons faire référence à l'historique de l'application de Google Home pour vérifier la syntaxe avant d'aller dans IFTTT. Car la voix est convertie en texte et celui-ci doit correspondre exactement à la même syntaxe.

Lorsque fait, Google Home sera automatiquement en mesure de le faire. Je l'ai fait pour plusieurs chaînes, comme Radio Canada, TVA, Z télé etc.

Les deux applets d'Harmony dans IFTTT sont limités à lancer ou fermer des activités qui ont été réalisées au préalable dans l'application de l'Harmony.  Par exemple, une activité va permettre d'allumer la TV et d'autres équipements comme le décodeur, le système de son et le numéro d'une chaîne de télévision et une autre pour éteindre les équipements.

Google Home et la téléphonie.

Google Home peut faire des appels téléphoniques, mais il ne permet pas d'en recevoir. Du moins pas encore. Il faudrait pour ça avoir un numéro de téléphone qui lui serait attitré.

Mais c'est possible d'en faire. Ok Google appel Pierre,,,  s’il y a plusieurs numéros pour Pierre, comme Pierre personnel ou Pierre professionnel , elle va demander de l'indiquer.  Pour se faire le Google Home va utiliser votre liste de contact de votre compte Google.

J'ai remarqué deux problèmes.  Lorsqu'il y a plusieurs numéros pour un contact et qu'elle demande personnel ou professionnel, lorsque l'on-dit personnel, cela ne fonctionne pas, du moins dans mon cas. J'ai changé dans mes contacts personnels par maison et c'est corrigé. Je pense que ma liste de contact produit cette erreur, car elle est éditée par plusieurs applications. Mais lorsque l'on sait, il suffit de dire maison ou de faire la modification.

L'autre problème est que pour l'instant, Google Home ne sait pas produire un numéro de poste à la suite du numéro de téléphone. Selon Google, cette possibilité sera disponible prochainement. Car elle va être importante pour rejoindre une personne au travail.

Au niveau de la sensibilité au son, c'est très bien.

Si c'est silencieux dans l'appartement, la personne appelée entend très bien même si on se trouve à plusieurs mètres. Il sera possible aussi agir sur un appareil pendant la conversation téléphone. Il suffit de dire ok Google et active l'appareil, et ensuite Google Home revient à la conversation téléphonique. Cette possibilité pourrait être utile pour fermer le son de la télévision ou activer une lumière ou même l'ouverture d'une porte d'appartement.

Vous pouvez avoir plus de détails en cliquant ici

______________________________

2017-11-03 - 2018-01-05

Une télécommande qui se transforme en interrupteur mural pour des ampoules hue de Philips.

Voici la télécommande de Philips qui permet d'allumer plusieurs ampoules en même temps avec la possibilité de contrôler l'intensité. Que ce soit à la main ou une surface ou même sur le mur.

La partie centrale se détache de la plaque, ce qui permet d'être utilisé comme une télécommande. La plaque pourrait être collée sur le mur à la hauteur souhaitée, ce qui peut éviter des modifications électriques. Si le contrôle se fait seulement avec la télécommande, pas besoin d'ajouter d'autre chose.

Cependant les mêmes ampoules peuvent aussi être contrôlées par une tablette ou smartphone avec l'ajout d'un pont qui lui doit être branché sur le routeur de la maison de votre fournisseur d'internet ou dans mon cas, un OnHub de Google.

 

Avec le pont, il sera aussi possible de faire du contrôle avec un assistant vocal comme Alexa d'Amazone (en anglais) de Google Home (en français), Siri d'Apple (en français) ou par le service de IFTTT. Pour Siri, il faudra la dernière génération du pont.

http://www2.meethue.com/fr-ca

Les ampoules Philips Hue sont compatibles avec le OnHub de Google que j'utilise pour mon WIFI à la maison. Ce Hub Wi-Fi est pensé pour les besoins domotiques actuels avec une grande capacité d'activation d'équipements WIFI en simultané (+100 appareils), tandis que d'autres sont souvent limités de 5 à 50 et +, ce qui est souvent le cas avec les routeurs qui sont fournis par les fournisseurs d'internet. Si vous avez des problèmes d'équipements qui se déconnectent, c'est peut-être votre routeur qui est limité dans la gérance des connexions WIFI, ou la distance.

Ce qui est intéressant, c'est que l'application produit une page WEB qui donne accès à mes ampoules Philips Hue. Ce qui permet de les contrôler avec un navigateur WEB sur PC ou autres, et si vous avez des invités, ils pourront contrôler les lumières sans l'installation d'une application.